LOGEMENT ET CONSOMMATION 4

Les villas et les immeubles indépendants
Pour louer un immeuble, une villa ou pour installer un bureau de représentation, vous pouvez vous reporter aux adresses du paragraphe précédent. Il y a des habitations déjà construites et complètement équipées, il suffit d’aller les visiter, discuter sur le loyer, les modifications d’intérieurs, puis vous pouvez vous installer tout de suite. Il y en a qui ne sont construites que sommairement, et sont parachevées selon le vouloir du loueur. Il existe aussi des terrains nus, sur lesquels le propriétaire construira l’habitation suivant votre projet. Les frais de construction sont couverts par le loyer d’un ou de deux ans payés d’avance.

Les accords avec le propriétaire doivent être très détaillés, complets sur les conditions, le loyer, le mode de paiement, la durée… et ensuite vous devrez conclure un contrat légal avec l’une des sociétés de service tour-istique précitées. Le propriétaire signera un contrat avec ces sociétés et non directement avec vous. L’argent sera viré sur le compte en banque du propriétaire En réalité, le propriétaire peut vous présenter une formule de contrat imprimée que vous remplissez et signez; il se chargera de l’envoyer aux administrations responsables. Vous pouvez aussi lui confier de l’argent (n’oubliez pas d’exiger le récépissé) qu’il devra déposer en banque.

Les villas de banlieue se concentrent surtout dans la zone riveraine du sud-est du lac Ho Tay, dans les villages de fleuristes Nghi Tam, Quang Ba, Nhat Tan, où vous pouvez louer des villas récemment construites aux styles architecturaux divers et harmonieux et aux jardins fleuris aménagés avec soin. Le loyer d’une villa de qualité moyenne varie de 2000 à 3000 USD par mois. Il y a des villas très belles, dont l’allée n’est pas assez large pour être accessible aux voitures ainsi le loyer peut être plus bas. C’est le quartier le plus agréable pour vivre, au voisinage du lac IIo Tay immense, tranquille, à l’air sain et dans l’avenir, ce sera la zone principale de tourisme et de villégiature, car de nombreuses compagnies étrangères sont en train de faire construire à côté des grands hôtels comme Thang Long, Tay Ho, de la zone des villas Ho Tay (auparavant maisons de repos des cadres supérieurs), et du sanatorium Quang Ba. Les photos de ces villas se trouvent à la- fin du livre. Des maisons à- 2, 3 étages avec un confort complet pouvant servir de bureaux de représentation ou d’habitation abondent à l’ouest de la ville (au sud du lac Hoan Kiem), dans les zones récemment construites comme Lang Ha, Thanh Cong, Giang Vo, Thai Ha.

A voir : agence voyage locale vietnamvoyage vietnam en famille 16 joursvoyage individuel indochinehébergement chez l’habitant sapavoyage birmanie

NOURRITURE, BOISSONS ET RAFRAÎCHISSEMENTS
Les étrangers reconnaissent qu’il est très agréable de boire et de manger à Hanoi. Les mets sont bien préparés, délicieux et à bon marché. Un repas, avec cinq ou six mets, capable de satisfaire un homme vigoureux dans un restaurant de spécialités ne coûte que de 4 à 6 USD. Un repas d’un employé moyen ne coûte que de 0,3 à 0,5 USD. Le Hanoïen a su allier l’art, la recherche des mets chinois à la finesse et l’élégance de la cuisine française. Vous pouvez vous régaler dans les salles à manger des hôtels, dans les restaurants de spécialités, dans les gargotes ou dans la rue grâce aux vendeurs ambulants. Vous pouvez employer des cuisiniers pour vous, ou pour vous livrer le repas à domicile. Les mets européens, vietnamiens et chinois abondent; quelques restaurants préparent des plats coréens, japonais ou italiens. A Hanoi, il n’existe pas encore de restaurants végétariens, indiens ou arabes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*