LOGEMENT ET CONSOMMATION 6

Les escargots : A Hanoi, on trouve une espèce d’escargot qui vit dans les lacs et étangs, de la grosseur d’une balle de ping pong, de couleur brune, à la chair délicieuse, appelé ampullaire.
— Blin 6c (vermicelle aux escargots) : On fait revenir la chair d’ampullaire assaisonnée au vinaigre et au piment, et on le sent dans un bol de vermicelles, arrosé de bouillon. Ce mets est très prisé par les Hanoïennes. Le long de l’allée conduisant au temple Tay Ho, d’une longueur de près d’un kilomètre, traversant les jardins à fleurs de Quang Ba, s’alignent des dizaines d’auberges à toit en paillote sur la rive Ho Tay. Les femmes, les demoiselles, en revenant du temple y vont souvent pour goûter. Aux coins des marchés et de certaines rues, on trouve des marchands ambulants de vermicelles aux ampullaires; les consommateurs s’asseyent sur le trottoir autour de la marmite posée sur un réchaud à pétrole dans un panier.
— Oc nhôi (ampullaire)
— Oc hâp bia (escargots cuits à la vapeur de bière), dont la chair est tendre et odorante.
A Hanoi, un restaurant s’est spécialisé dans la préparation des escargots. Onze plats différents figurent sur le menu, tous inventés par Dinh Ba Chau, le chef cuisinier . Par exemple, il y a : les escargots revenus avec leur coquille, vermicelles aux escargots… Ce restaurant est situé sur la route Giai Phong à côté de l’hôtel Hai Yen.
Phir (soupe chinoise) : Mets répandu à Hanoi. C’est des nouilles de riz avec de la viande de bœuf, de porc ou de poule et de l’oignon, des légumes, des condiments, le tout arrosé de bouillon chaud, assaisonné avec du citron et de la sauce de piment… Dans les restaurants, la soupe chinoise sert de petit déjeuner, mais en général, elle ne vaut pas celle des gargotes spécialisées dans ce potage. A n’importe quel coin de rue, vous pouvez croiser un vendeur de soupe chinoise. Les plus renommées sont Thin dans Le T’haï To, T u Lun dans Haï Ba Trung, Phu Xuan rue llang Da, Nam Ngu et dans les rues Ta Hien, Hang (iiay, Mai llac De… C’est très agréable de prendre un bol de soupe chaude, en rentrant tard le soir (juste avant de se coucher). Le prix d’un bol de soupe varie de 2000 à 5000 d (0,2 à 0,5 USD).
Bún chả (vermicelles au porc grillé) : La viande de porc en morceaux ou hachée, grillée sur du charbon ardent, mangée avec des vermicelles arrosés de saumure de poisson avec du vinaigre, de l’ail et du piment, accompagnée de légumes crus. Les marchands de vermicelles au porc grillé abondent dans les rues. De loin, NOUS pouvez apercevoir la fumée blanche et sentir l’odeur des grillades. Chaque ration varie de 2000 d à 5000 d et peut être accompagnée de nems, convenable pour un déjeuner léger. Les endroits réputés sont à Hang Manh, Nguyen Khuyen (avec nems farcis de crabe de mer). Le long de la rue Mai llac De, des ruelles de Trang Tien, Han Thuyen, on trouve aussi des étalages de vermicelles au porc grillé sur le trottoir, à meilleur marché mais moins bon. Les employés du quartier, surtout les jeunes filles, fréquentent ces restaurants improvisés.

Gà tan (poulet bouilli) : On trouve ce plat depuis 5 ans à Hanoi. Le poulet est bouilli avec des plantes médicinales chinoises. On le mange arec du pain frit. Les convalescents, les travailleurs se sentent mieux après l’avoir consommé. Chaque ration varie de 7000 d à 10.000 d (0,7 à 1 USD). l es meilleurs sont dans les rues l ong Duy Fan et Cam Chi (à la fin de la rue Hang Hong).
Mien tron (vermicelles à l’anguille des marais) : La chair de l’anguille, débarrassée des arêtes, est revenue et mise sur les vermicelles avec des épices, du coriandre, et des oignons, puis on arrose de bouillon. C’est un mets léger et rafraîchissant. Ce mets figure souvent sur le menu des restaurants, il est aussi vendu par des marchands dans la rue.

A voir: agence de voyage vietnam hanoi | circuit  sud vietnam et cambodge en 2 semaines | circuit laos cambodge 12 jours | sejour chez l’habitant vietnam | voyage birmanie prix

Bún thang (vermicelles au bouillon de poulet) : On trouve souvent ce mets dans les repas de culte, des anniversaires des familles hanoïennes. I,es vermicelles sont disposées dans un grand bol avec de l’omelette hachée, du pflté de viande, de la viande hachée finement, de l’oignon, des crevettes séchées et salées, et le tout arrosé de bouillon. Ce mets est généralement vendu par des marchands ambulants assis sur le trottoir au coin de rues ou dans les marchés.
Bánh cuốn (ravoli roulé) : la farine de riz macérée est étalée en couche mince sur un morceau d’étoffe tendu à la surface d’une marmite d’eau bouillante pour être cuite à la vapeur. La galette, enroulée avec de la viande de porc, crevette hachée, oignon frit, est consommée trempée dans la saumure de poisson assaisonnée de citron et de piment.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*